fbpx

PERMISSION PAPIER BLANC

Transformer la publicité numérique en Web3

Abstrait

Au cours de la dernière décennie, Internet est devenu oligarchique et injuste. Dominée par les monopoles des mégadonnées technologiques, l'économie numérique d'aujourd'hui est portée par une concurrence agressive pour la collecte de données de profil et de comportement des individus destinées à être vendues à des tiers à des fins de publicité ciblée. Les tactiques qui ont alimenté le Web 2.0 - la surveillance, l'interruption, l'exploitation et la monétisation des données personnelles - sont désormais profondément ancrées, avec la centralisation et l'utilisation croisée des données, sans le consentement significatif de l'individu, fermement ancrées dans le modèle commercial du Web.

Permission a été créé pour mettre fin à l'économie d'interruption et d'exploitation qui a construit le Web 2.0 et pour redonner aux individus la propriété de leur temps et de leurs informations. Avec la création de Permission Les publicités et les Permission Jeton (symbole ASK), Per mission a développé un Web3 un système publicitaire et une unité d'échange qui permettent d'évaluer correctement la valeur du temps et des données d'un individu et permissionau sein d'un système de marché transparent. Ce faisant, l'entreprise construit une structure totalement décentralisée Permission L'économie, celle qui permet aux individus du monde entier de posséder, de contrôler et de tirer profit de leur engagement.

Le Permission La plate-forme permet aux annonceurs et aux autres participants du marché d'exploiter la puissance de l'échange de valeur. Les consommateurs sont incités et rémunérés par Permission pour leurs données et leur engagement dans ASK, tandis que les annonceurs bénéficient des données "first party" qui résultent de l'obtention permission engager. Cette première partie, permissionles données sont fondamentales pour le Permission économique et permet aux annonceurs de renforcer la confiance, d'obtenir un engagement 1:1 et d'augmenter le retour sur investissement. En transférant de la valeur au consommateur individuel, loin de la centralisation et de l'exploitation des données par les grandes technologies, Permission apporte les changements nécessaires au modèle commercial actuel d'Internet.

Fondamental à PermissionLa mission de et la création de valeur pour toutes les parties prenantes est sa capacité à fournir permissionmeilleure visibilité sur l'ensemble de données complet d'un individu. Actuellement, les données personnelles sont piégées dans des silos et des applications, étouffant la publicité du commerce électronique et enracinant la domination des grandes technologies. Permissionle moteur de requête propriétaire de ("PermissionQE »), basé sur une technologie brevetée utilisant l'algèbre de données, fournit un mécanisme pour rendre les données des individus universellement accessibles et utilisables de manière protégée. En appliquant les innovations de l'algèbre de données, les annonceurs peuvent désormais gagner permissionAccès facilité aux données de différentes bases de données, y compris des sources tierces, permettant l'interopérabilité des données. Les individus obtiennent une véritable souveraineté des données et la capacité de 'permission' et être rémunérés pour leurs données sur l'ensemble de l'écosystème numérique.

L'essor des applications décentralisées et des technologies de registre distribué indique une nouvelle économie Web qui respecte et permet la monétisation du temps et des données des individus. Au fur et à mesure que ces nouvelles technologies mûriront et deviendront évolutives, l'économie des rois de l'Internet du Web 2.0 sera dépassée par une économie ouverte, transparente et distribuée. Permission Économie.

De plus, l'avènement des protocoles financiers décentralisés ("DeFi") offre d'énormes et passionnantes opportunités pour Permission utilisateurs. Nous voyons Permission en tant que véhicule d'intégration naturel pour des centaines de millions, voire des milliards, de consommateurs grand public à l'innovation extraordinaire et perturbatrice de la finance qu'est DeFi. En effet, la plate-forme qui permet aux individus du monde entier de posséder, d'exploiter et d'obtenir un rendement significatif sur leurs données captera une valeur énorme. Permission entend être cette plate-forme.

Pour concrétiser cette vision ambitieuse, nous créons des produits, des applications et des incitations qui encouragent les technologues, les développeurs, les entreprises et les consommateurs à créer, contribuer et développer le Permission écosystème. Nous envisageons une myriade de cas d'utilisation verticaux (par exemple, le commerce électronique, le divertissement, les jeux, la santé et le bien-être, les études de marché, etc.), ainsi que des représentations symboliques de données personnelles sous la forme de NFT, qui sont construits au-dessus de Permission normes et propulsé par ASK.

Ce livre blanc détaille le voyage à venir.

Le problème

Depuis sa création, Internet a lancé un boom technologique mondial et a rendu possible un accès sans précédent aux produits, services et informations. Avec sa croissance, des quantités volumineuses de données sont apparues, de même que la possibilité de les utiliser pour des publicités ciblées. Toute une économie de données a émergé, annoncée par le big data, avec les plus habiles à exploiter les données au sommet. Aujourd'hui, de plus en plus de notre économie mondiale repose sur la libre circulation des données personnelles des individus, les plus grandes entreprises du monde ayant été construites sur sa monétisation.

Si les données sont le nouveau pétrole, alors les tactiques utilisées pour exploiter ces données - interruption, surveillance, suivi - sont devenues le statu quo. Les mastodontes des entreprises ont été témoins d'un ressentiment croissant face à leurs pratiques grossières, et les courants sous-jacents de la révolte se développent rapidement. Les consommateurs ont perdu confiance et la demande de confidentialité a déclenché une prolifération de réglementations. Les annonceurs en ont aussi marre, car ils continuent de perdre du temps et de l'argent dans un marché opaque et inefficace.

De leur côté, les consommateurs sont épuisés par la publicité à outrance. Des interruptions chroniques ont conduit au plus grand boycott de l'histoire. Les bloqueurs de publicités (plus d'un milliard d'installations) permettent à 1 % des membres de la génération Z et à plus de 82 % des milléniaux d'ignorer ou de bloquer les publicités60, ce qui réduit le marché de l'engagement sans bloqueur de publicités. Le suivi et la collecte subreptices des données des utilisateurs ont contribué à une méfiance croissante et bien méritée, largement alimentée par le scandale de Cambridge Analytica en 1, un moment décisif dans la compréhension du public de l'utilisation abusive des données personnelles par les grandes technologies.

Une vague croissante de réglementation des données des utilisateurs a fait surface à travers le monde, comme en témoignent la California Consumer Privacy Act (« CCPA »), le Règlement général sur la confidentialité des données (« GDPR ») de l'UE, le LGPD du Brésil et, plus récemment, le PIPL de la Chine. Sans surprise, ces réglementations ont été une aubaine pour les mêmes puissants intermédiaires qui ont déclenché leur existence. "Le GDPR a eu tendance à donner le pouvoir aux grandes plateformes parce qu'elles ont la capacité de collecter et de traiter les données, en renforçant les intérêts de l'opérateur historique et en rendant la tâche plus difficile pour les petites entreprises de technologie publicitaire."2 Étant donné que les contrevenants sont passibles d'amendes coûteuses, les annonceurs sont obligés de consolider leurs dépenses publicitaires en ligne dans les jardins clos de l'industrie, sur lesquels ils comptent pour utiliser leurs moyens pour ne pas enfreindre les règles.

Comme si la conformité aux réglementations n'était pas assez contraignante, les annonceurs sont confrontés à des défis importants en matière de fraude au clic. Apparemment, 40 % du trafic publicitaire numérique est l'activité des bots qui cliquent sur les publicités. D'ici 2022, on estime que 44 milliards de dollars seront perdus en revenus publicitaires, faisant de la fraude au clic le deuxième plus grand crime organisé au monde.3 La situation s'aggrave : les annonceurs ne sont pas en mesure d'évaluer l'authenticité de leurs conversions et l'efficacité globale de leurs campagnes, car les plates-formes dominantes utilisent leurs propres produits d'analyse, notant efficacement leurs propres devoirs. Tous ces facteurs ont contribué à l'augmentation spectaculaire du coût de l'interaction avec les utilisateurs (par un facteur de 8) au cours des deux dernières décennies, la publicité numérique continuant de générer un retour sur investissement inférieur année après année.4

En réponse, les marques ont de plus en plus adopté des programmes de fidélité et de récompenses pour stimuler la rétention et réduire la hausse des coûts d'acquisition. Bien que les consommateurs s'attendent à des récompenses (près de 4 milliards de comptes de récompenses aux États-Unis seulement),5 seules les entreprises bien capitalisées – Starbucks, AMEX, Target, Marriott, etc. – peuvent se vanter de programmes réussis. L'écrasante majorité des entreprises ont du mal à les mettre en œuvre ou à les maintenir. En fait, 58 % de tous les comptes de fidélité sont inactifs, ce qui, selon certaines estimations, équivaut à près de 100 milliards de dollars de points de fidélité non réclamés chaque année.6 Les principales raisons de l'échec d'un programme de fidélisation sont le manque de liquidités, le manque d'uniformité et la durée de conservation limitée, ce qui donne peu d'avantages partagés.

Les individus en ont assez d'être interrompus et traités comme un produit, et les annonceurs en ont assez de perdre leur temps et leur argent dans une chaîne d'approvisionnement médiatique inefficace et aux normes médiocres. La confiance a été endommagée entre toutes les parties et entrave l'engagement. Les annonceurs, les plateformes de commerce électronique, les marques, les détaillants, les agences de publicité et les utilisateurs bénéficieront tous d'une transparence permission modèle publicitaire qui encourage l'engagement, assure la conformité et distribue la valeur plus équitablement tout au long du parcours, loin de la centralisation et de l'exploitation des grandes technologies.

Le Permission Solution

Permission.io a créé l'infrastructure et le jeton utilitaire pour permettre un nouveau modèle publicitaire basé sur le consentement et l'échange de valeur. Notre vision est de construire un réseau dynamique et de grande envergure Web3 écosystème qui :

  • Transfère la valeur financière directement à l'individu (par exemple, les dépenses publicitaires du commerce électronique) actuellement captée par les plateformes centralisées.
  • Redonne le contrôle aux individus et crée un mécanisme de monétisation de leur temps et de leurs données sur les plates-formes mondiales de commerce électronique et une myriade de secteurs publicitaires.
  • Rétablit la confiance en offrant un scénario alternatif permettant aux consommateurs de recevoir des informations sur les produits et services en ligne tout en évitant les tactiques d'interruption et secrètes qui dominent le Web d'aujourd'hui.
  • Crée de la valeur pour les entreprises en leur permettant d'exploiter instantanément permission la publicité, la réalisation d'un engagement 1: 1 et une vue holistique des besoins et des désirs des utilisateurs en temps réel. Vrai opt-in et permissionLes données de première partie obtenues se traduisent par une fidélité à la marque et un retour sur investissement accru.
  • Offre aux marchés mondiaux de la publicité et du commerce électronique une vérification d'identité fiable et indépendante permettant aux particuliers et aux fournisseurs d'interagir sur une base opt-in, créant ainsi de la transparence et éliminant le gaspillage des dépenses publicitaires.
  • Permet aux annonceurs et aux entreprises de technologie publicitaire de surmonter les défis posés par les réglementations en matière de confidentialité en 1) fournissant une option d'inscription conforme à la confidentialité, permissionplate-forme basée sur ed ; et 2) permettant l'intégration des données personnelles qui réunira pratiquement et logiquement les données personnelles d'un individu et les présentera, avec permission, aux personnes ou organisations qui souhaitent interagir avec lui.
  • Permet aux marques d'adopter instantanément un programme de fidélité « prêt à l'emploi » alimenté par une devise universelle qui fournit un moyen unifié de rémunération. Au lieu d'accumuler des récompenses sur une multitude de programmes fragmentés, cette unification permet au consommateur de tirer une valeur et une polyvalence nettement supérieures, ouvrant la liquidité, l'utilité, la facilité d'utilisation, la liberté de négociation et de dépenses. L'exact opposé des industries mondiales actuelles de la publicité et des récompenses.
  • Crée de nouvelles opportunités financières pour les participants de l'écosystème qui contribuent à la croissance du réseau (par exemple, la construction de nouvelles technologies pour Permission, créer des applications pour de nouveaux produits verticaux et recommander de nouveaux utilisateurs et entreprises).
  • Permet aux développeurs de créer des applications habilitantes qui résolvent les points faibles de la relation entre les entreprises et les consommateurs et qui atteignent de nouveaux utilisateurs qui recherchent la propriété des données et une compensation.
  • Transfère la valeur financière issue des données actuellement maîtrisées par des référentiels centralisés à l'ensemble des acteurs de l'ensemble de l'écosystème.
  • Promeut une véritable souveraineté pour les individus dans le monde entier en permettant la propriété et la capacité de contrôler et de monétiser leurs ressources les plus précieuses : leur temps et leurs données.

 

Le Permission Plateforme

Permission.io est notre expérience de base et l'entrée au Permission Plateforme. Les individus s'inscrivent pour devenir un utilisateur et créer un portefeuille à utiliser sur Permission.io et plus loin dans les applications tierces. Les utilisateurs acceptent d'enregistrer leurs intérêts, leurs données démographiques et d'autres données clés. Pour en cours 6 partage de données et pour l'octroi permission pour recevoir des publicités invitées qui répondent à leur curiosité, leur désir d'apprendre et d'acheter, les utilisateurs sont récompensés par Permission avec ASK. Les utilisateurs peuvent également être récompensés pour avoir lié et intégré des données personnelles qui existent déjà dans Facebook, Instagram, LinkedIn, Google et, éventuellement, tout autre site détenant leurs données personnelles. Les utilisateurs peuvent HODL, échanger ou dépenser ASK sur la plateforme et/ou sur d'autres sites tiers qui acceptent ASK.

 

Un aspect essentiel de l'expérience utilisateur est la visualisation des publicités. Les utilisateurs gagnent en interagissant avec des publicités dont la durée et le format varient, y compris des publicités plus courtes et ludiques, des publicités d'échange de valeur avec récompense ou opt-in et/ou des films de marque d'une durée de quelques minutes à quelques heures. Les utilisateurs pourront monétiser directement leurs données collectées pour interagir avec le contenu, contrairement aux plates-formes typiques qui vendent leurs informations à des tiers. Au fil du temps, la plate-forme proposera aux utilisateurs d'autres opportunités de gagner de l'argent grâce à leurs données tout en interagissant avec des actualités, des enquêtes, des jeux vidéo, du contenu premium, etc.

 

À partir de cette écriture, PermissionL'écosystème de a la capacité de rémunérer les consommateurs qui se connectent avec des annonceurs de grandes marques mondiales. La plate-forme est sortie avec succès de la version bêta en août 2020 et compte plus de 600,000 XNUMX inscrits ASK portefeuilles. Alors que les éléments fondamentaux de la Permission La plate-forme a été développée par notre équipe d'ingénieurs de base, nous prévoyons que le développement futur considérable proviendra de notre communauté open source en pleine croissance.

 

La vision à long terme

Nous avons créé Permission.io comme application initiale pour l'intégration des utilisateurs et pour montrer comment les individus peuvent gagner et dépenser ASK. Nous travaillons à un réseau entièrement décentralisé qui héberge des profils de contenu et de données et permet à n'importe quel annonceur dans le monde de devenir un permission annonceur en acquérant ASK et lancer des campagnes. À terme, des sites Web tiers, des applications mobiles et de nouvelles API seront superposés au réseau, ce qui permettra d'appliquer de nombreux autres secteurs publicitaires qui élargiront sa portée. Les exemples incluent le divertissement, les jeux, les voyages et le tourisme, la santé et le bien-être, le recrutement, les stratégies de coupons, les adhésions à des clubs et les études de marché.

 

Aller au marché

primordial pour notre mission de construire un Permission L'économie est la capacité à évoluer rapidement. Le commerce électronique est le principal cas d'utilisation de permission transactions publicitaires alimentées par ASK, et, compte tenu de sa trajectoire de croissance vertigineuse, est également le moyen le plus opportun de promouvoir sa circulation. D'ici 2040, 7 95 % de tous les achats devraient être effectués via le commerce électronique.7 

La publicité numérique se développe tout aussi rapidement. Les dépenses publicitaires numériques mondiales devraient atteindre 435.83 milliards de dollars US en 2021, leur part dans la publicité globale atteignant 50 % d'ici 2022.8 Les publicités intégrées aux applications mobiles devraient également augmenter considérablement pour atteindre 240 milliards de dollars en 2020, en hausse de 27 % en 2019, la vidéo avec récompense enregistrant la hausse la plus importante, avec une augmentation de 245 %.9 La publicité en ligne représente 37 % de la part totale des dépenses publicitaires numériques.10 Covid-19 accélère la tendance, avec "les dépenses publicitaires du commerce électronique doublant à mesure que les consommateurs s'isolent".11

Une autre grande entreprise qui ne fait que grossir est la fidélisation de la clientèle. L'année dernière, l'écosystème total de fidélisation de la clientèle s'élevait à 323 milliards de dollars américains ; sur ce montant, 75 milliards de dollars américains ont été consacrés à des récompenses sous forme de remises, de marchandises ou de points.12 En ce qui concerne le retour sur investissement, "95 % des entreprises ont déclaré que les membres dépensent plus que les non-membres chaque année, 60 % déclarant que les membres dépensent deux à trois fois plus que les non-membres".13

 

Le Permission La plateforme représente et permet la convergence de ces puissantes macro-tendances.

 

Cultiver l'écosystème

La fonctionnalité actuelle sous-jacente à Permission La plate-forme est testée et optimisée en mettant l'accent sur la création de moyens simples et agréables pour les utilisateurs du monde entier de gagner et de dépenser avec ASK. 

 

Pour y parvenir, Permission développe des plugins pour les plates-formes de commerce électronique populaires comme Shopify, Magento, etc. qui permettront aux plus de cinq millions d'opérateurs indépendants sur ces plates-formes de gagner de nouveaux clients et d'augmenter leurs ventes en incitant le comportement des clients avec ASK. Cela comprendra une collection de fonctionnalités pour optimiser les propriétés de commerce électronique, y compris un système de récompense à plusieurs niveaux basé sur des données partagées sur une période de temps, le rachat de ASK pour les codes de réduction, les codes de parrainage, les récompenses d'inscription à la newsletter par e-mail. 

 

La capacité de gagner ASK À partir de Permission sur les plates-formes de commerce électronique tierces est la clé de l'acquisition d'utilisateurs. Les acheteurs sur les sites marchands qui offrent la possibilité de gagner ASK doit créer un Permission portefeuille et compte. PermissionQE permet aux annonceurs d'atteindre des audiences à grande échelle de manière très ciblée en apprenant les intérêts des utilisateurs et le comportement d'achat à travers le Permission écosystème. Les annonceurs ont ainsi la possibilité d'influencer et d'interagir avec les utilisateurs lorsqu'ils recherchent, comparent et examinent les différentes options qui s'offrent à eux.

 

En tant que tel, la distribution du plugin créera un effet de réseau en attirant à la fois les annonceurs et les utilisateurs via un nouveau canal qui favorisera la sensibilisation et l'adoption de ASK devenir un programme de récompenses mondial travaillant et prospérant en dehors du Permission Plate-forme.

 

Permission Extension du navigateur

La demande généralisée de ASK seront encore accomplis avec le lancement du Permission Extension de navigateur. L'extension de navigateur, actuellement disponible via le Google Chrome Web Store, personnalise l'expérience du navigateur en activant Permission utilisateurs pour gagner ASK pour afficher des publicités pendant qu'ils parcourent et interagissent avec le Web comme ils le font normalement. Contrairement aux extensions de navigateur populaires qui interrompent, suivent et collectent des données personnelles sans le consentement de l'utilisateur, Permission les utilisateurs sont récompensés par ASK pour faire du bénévolat ou "déclarer" leurs données lorsqu'ils recherchent, achètent et naviguent. Les annonceurs bénéficient de la capture d'informations dynamiques et exploitables à partir de permissiondonnées de première partie, y compris les sites visités, les clics, le temps passé, les préférences de médias sociaux, l'intention de recherche, etc., le tout avec le consentement exprès de l'utilisateur. Les annonceurs peuvent diffuser des annonces très pertinentes - avec le permission – en temps réel, ce qui se traduit par de meilleures performances et une relation plus fiable et transparente entre la marque et le consommateur. En tant que tel, la distribution du plugin créera un effet de réseau en attirant à la fois les annonceurs et les utilisateurs via un nouveau canal qui favorisera la sensibilisation et l'adoption de ASK devenir un programme de récompenses mondial travaillant et prospérant en dehors du Permission Plate-forme.

 

Permission Publicités : la plate-forme côté demande (« DSP ») de Crypto Rewards

Tout comme Google tire ses revenus de son réseau AdSense (éditeurs), qui se connecte à son réseau Ads (annonceurs), il en sera de même Permission tirer des revenus de l'exploitation de sa propre plate-forme côté demande. "Permission Ads » est un DSP en instance de brevet qui permet une méthode conforme pour récompenser les utilisateurs finaux pour engager et fournir des données aux clients de la plateforme (par exemple, les marques, les bureaux de négociation des agences). Les annonceurs qui cherchent à atteindre les consommateurs via le Permission DSP, y compris ceux qui diffusent des annonces via le Permission extension de navigateur, sera en mesure de récompenser les consommateurs sur le Web ouvert de manière décentralisée et automatisée, permettant une expansion généralisée de ASK sur les marchés verticaux de la publicité par Permission. 

 

Contrairement aux alternatives DSP actuelles, Permission Les publicités sont convaincantes car elles permettent aux annonceurs d'offrir des récompenses cryptographiques en échange de permissioned, données de première partie. Avec le consentement comme pierre angulaire de sa fonctionnalité, les annonceurs peuvent être sûrs qu'ils créent et activent des bases de données opt-in de manière conforme. En outre, Permission Les publicités permettent d'accéder à un public entièrement authentifié en validant les identités des utilisateurs via un processus complet de vérification Know Your Customer (KYC) pour éliminer les dépenses publicitaires inutiles. 

 

Enfin, et surtout, les annonceurs qui déploient des campagnes à l'aide Permission Les publicités tirent des avantages significatifs que seule la blockchain peut fournir, c'est-à-dire un mécanisme global, immédiat et à faible coût pour récompenser les consommateurs, ce qui serait impossible dans la sphère actuelle des institutions financières centralisées et basées sur la fiat et des plates-formes ad-tech.

 

DSP libre-service

Aujourd'hui, Permission Ads est un service géré pour nos annonceurs et une plate-forme sur invitation uniquement. Pour chaque annonceur, nous créons des campagnes personnalisées qui nécessitent souvent un travail de création et d'ingénierie. La vision à moyen terme est que les annonceurs du monde entier lancent indépendamment leurs propres campagnes publicitaires. 

 

Lors du lancement du DSP en libre-service, la plate-forme atteindra une échelle beaucoup plus grande et accélérera l'intégration des annonceurs. Les annonceurs pourront créer unilatéralement des campagnes, cibler des publics et déployer leurs publicités sur le Web ouvert. De même, les annonceurs pourront 10 acheter de manière autonome ASK pour financer leurs campagnes et choisir une allocation appropriée pour récompenser les utilisateurs qui interagissent avec leurs publicités et partagent leurs données. La plate-forme libre-service rationalisera et automatisera de nombreuses opérations, accélérant la décentralisation du protocole. Permission générera des revenus en facturant des frais de transaction minimes pour les dépenses médiatiques via la plate-forme.

 

L'impératif de la décentralisation

Permission croit en la possibilité d'offrir à tous les acteurs du marché la possibilité de devenir partie prenante du fonctionnement du protocole. À l'avenir, Permission déploiera des dApps définissant un protocole qui permettra aux annonceurs de financer et de mener leurs propres campagnes publicitaires de manière décentralisée. Ils pourront soumettre à la dApp les informations nécessaires ASK les jetons nécessaires pour récompenser les utilisateurs qui s'inscrivent et partagent des données dans une campagne donnée. Les développeurs pourraient également choisir de créer leurs propres interfaces utilisateur pour interagir avec les dApps et ainsi créer leur propre ASK-permission plate-forme via ce protocole décentralisé.

 

ASK les détenteurs de jetons pourront générer et voter sur des propositions pour régir le protocole sous-jacent. Exemples de propositions ASK les détenteurs peuvent voter incluent l'ajout de nouveaux types d'opportunités de revenus et de stratégies de rendement, la détermination des frais facturés par le protocole et la détermination des incitations (par exemple ASK récompenses) sont offerts sur une base continue. Cela permettra aux titulaires de contribuer au succès des applications et des produits construits sur Permissionles normes. Les revenus générés auront un impact direct ASK détenteurs via les modèles économiques évolutifs du jeton comme ASK-les applications optimisées se développent et sont informées via le processus de gouvernance.

 

En outre, Permission a constitué une association suisse. La mission du Permission L'association est de développer, responsabiliser et étendre Permission Plate-forme de manière décentralisée et indépendante. Par conséquent, l'assemblée de l'association Permission est en mesure d'adopter des résolutions sur les principales décisions de gouvernance technologique pour le Permission Plateforme. Les Utilisateurs peuvent devenir Membres du Permission Association et avoir une voix lorsqu'il s'agit de décisions de gouvernance technologique de base pour le Permission Plate-forme. Permissionest d'augmenter encore le niveau de décentralisation à l'avenir en augmentant le nombre de députés au sein de la Permission Association.

 

De cette façon, le développement futur sera déterminé par une population mondialement diversifiée de parties prenantes, y compris Permissionutilisateurs .io, Permission membres, annonceurs, développeurs et autres participants qui composent le Permission écosystème.

 

Le Permission Communauté

Utilisateurs

Permission les utilisateurs bénéficient de nombreux avantages, le principal étant que Permission.io permet aux utilisateurs de contrôler et de monétiser leurs données ; c'est-à-dire, chaque fois qu'un annonceur dans le Permission écosystème souhaite utiliser les informations d'un utilisateur pour atteindre un utilisateur, cet utilisateur est légitimement rémunéré. Plus un utilisateur fournit de données via un engagement opt-in, plus son « magasin de données » est personnel et complet. Comme le Permission l'écosystème se développe, et grâce à l'intégration et à l'enrichissement des données rendus possibles par Permission QE, les utilisateurs actifs peuvent 

maximiser leurs gains en permissionleurdonnées à travers le Permission Plate-forme, plates-formes tierces et, éventuellement, sur tous permission- les interactions basées sur le Web. Naturellement, toutes les transactions sont enregistrées de manière immuable sur la blockchain.

 

Grâce au RGPD, les individus peuvent récupérer leurs données auprès de toute entreprise qui les détient, y compris LinkedIn, Facebook, Amazon et Google. Permission.io aidera ses utilisateurs à récupérer leurs données à partir de toutes ces sources en les ingérant et en les revendiquant, et aidera les individus à constituer un pool beaucoup plus riche de leurs propres données. Les utilisateurs seront encouragés à enrichir leur magasin de données avec de plus en plus de données, ce qui leur permettra de recevoir un contenu de meilleure qualité et plus pertinent et ainsi de maximiser la rentabilité de leurs données. Les annonceurs, les commerçants, les gouvernements et autres peuvent ask permission d'utiliser ces données révocables à diverses fins, en leur donnant accès à la plus riche collection de données de première partie disponible.

 

Avantages pour l'utilisateur

Les utilisateurs qui accumulent certains seuils de ASK les jetons pourront participer à des promotions exclusives de la marque, accéder à du contenu premium et débloquer des remises et des programmes sur invitation uniquement, y compris des programmes de fidélité à la marque qui honorent ASK en échange d'avantages uniques. Plus un utilisateur partage de données avec une marque, plus les revenus potentiels et les avantages exclusifs peuvent être débloqués.

 

De plus, éligible ASK les titulaires pourront créer et soumettre des propositions pour régir le protocole sous-jacent. Des exemples de propositions axées sur la communauté peuvent inclure l'attribution d'un certain pourcentage des frais associés à diverses campagnes à ASK détenteurs et/ou propositions qui révisent le modèle de récompenses (par exemple, pour récompenser des gains plus importants pour ASK détenteurs qui jalonnent leurs jetons pendant de plus longues périodes).

 

Finalement, les utilisateurs pourront "récupérer" une certaine partie de leur ASK aux marques et aux organismes de bienfaisance tout en interagissant avec leurs publicités et leur contenu, permettant aux utilisateurs de contribuer leur ASK fonds à l'avancement d'organismes qu'ils aimeraient soutenir.

 

Le moteur de réputation

Tout comme la blockchain impose l'immuabilité, la provenance et la sécurité, Permission les applications créeront de la transparence, de l'honnêteté et de l'intégrité. PermissionL'objectif du .io est d'instaurer la confiance en intégrant dans son système un score de réputation sophistiqué ("Permission Score").

 

Réputation des utilisateurs

Le comportement idéal de l'utilisateur est de parcourir, rechercher et acheter des produits et services d'une manière similaire à la façon dont il navigue actuellement sur Internet pour ce qui l'intéresse. Pour être exact, nous nous attendons à ce que leur comportement en ligne ne s'écarte pas de manière significative de la norme actuelle.

 

Nous encourageons les marchands et les annonceurs à fournir aux consommateurs des descriptions de produits pertinentes, ainsi que des offres promotionnelles et/ou exclusives, qui permettent à l'acheteur de bénéficier de récompenses/remises à chaque étape de l'entonnoir de vente. Ce faisant, nous pourrons analyser non seulement les réponses des utilisateurs, mais également le comportement du cycle de vente, "du résultat de recherche ou de l'annonce à l'achat". En utilisant des techniques d'analyse de données d'apprentissage automatique, nous serons en mesure d'identifier la gamme normale de modèles d'utilisateurs, à la fois pour la recherche de produits et pour la conversion des ventes sur les sites partenaires.

 

Le moteur de réputation analysera le comportement des utilisateurs et calculera leur "Permission Score » à travers de multiples points d'identité et facteurs comportementaux. Les utilisateurs qui tentent de déjouer le système en recherchant des biens ou des services pour lesquels ils n'ont aucun intérêt, et donc n'achètent jamais, seront exclus des opportunités les plus gratifiantes en raison de leur faible score de réputation. Leur capacité de gain sera diminuée. Les forces naturelles du marché créées entre l'annonceur et l'annonceur par la notation de la réputation soutiendront un équilibre de confiance en temps réel et discerneront le prix concurrentiel pour donner et recevoir ASK.

 

Créer une communauté de développeurs

Nous pensons qu'une communauté de développeurs performante doit cultiver la discussion, mettre l'accent sur la mission et les valeurs, fournir des outils, des ressources et une assistance en ligne, établir un code de conduite clair et récompenser la participation, la loyauté et le succès.

 

Un kit de développement logiciel (« SDK ») qui comprend les détails techniques du Permission sera mis à la disposition des développeurs pour exploiter leur créativité et créer des applications complémentaires à celles existantes Permission produits et applications, y compris les Permission DSP. En plus de développer notre communauté de développeurs vis-à-vis de la création d'applications sur le Permission protocole, PermissionQE, un moteur de requête qui déploie PermissionLa technologie brevetée d'algèbre de données de .io sera la base d'une communauté mondiale de développeurs.

 

Technologie et propriété intellectuelle

 

PermissionQE : Un moteur de requête pas comme les autres

 

Collecte des données personnelles

Afin de maximiser la valeur des données personnelles pour les utilisateurs et les annonceurs, les données doivent être accessibles et intégrées. Pour atteindre cet objectif, Permission.io a conçu et dirigera à terme le développement de PermissionQE, un moteur de requêtes déployant PermissionLes innovations de .io en algèbre de données. PermissionQE rend différentes sources de données interrogeables dans leur ensemble, en tant que magasin de données logique unique, permettant à nos utilisateurs de gérer et de contrôler l'ensemble de leurs données personnelles, y compris la possibilité de fournir permission aux annonceurs de l'utiliser dans le ciblage.

 

Une partie de l' PermissionLe projet QE consiste à créer la capacité d'intégrer les données personnelles des utilisateurs qui existent déjà sur des sites Web populaires tels que Facebook, Instagram, LinkedIn et Google et sur tout autre type de site susceptible de stocker des données personnelles. Le moteur de requête rend ces données accessibles, plutôt que bloquées dans les silos dans lesquels les détaillants sont actuellement acheminés par les réseaux publicitaires traditionnels. L'intégration gérée de ces données constituera une source de données riche et unique permettant aux annonceurs de cibler directement Permission utilisateurs dans leurs campagnes. Les annonceurs seraient en mesure d'exploiter l'ensemble de données personnelles le plus complet possible.

 

Lors de la conception du projet, l'objectif était d'intégrer les données des utilisateurs et de donner aux utilisateurs la possibilité d'accorder ou de refuser l'accès à celles-ci, offrant ainsi aux annonceurs une riche ressource de données pour le ciblage. Les utilisateurs bénéficient de leur propre "magasin de données" personnel pour monétiser et permission aux vendeurs et prestataires de services.

 

Le PermissionLe projet QE comporte donc les deux composantes suivantes.

 

  • Une source sécurisée de données personnelles pour Permissionutilisateurs .io. Leurs données personnelles restent distribuées mais toutes les données personnelles sont associées à un identifiant d'utilisateur authentifié. 

  • La création d'un moteur de recherche et d'une capacité d'analyse de données. Les annonceurs disposent d'un portail à travers lequel ils peuvent interroger les données de Permissionutilisateurs .io et appliquer des algorithmes analytiques à des fins de ciblage

 

Les données personnelles seront gérées en toute sécurité via le cryptage. Propriété, lignée et utilisation des données permissions seront enregistrés, ainsi qu'une piste d'audit de l'utilisation des données.

 

Le moteur de requête sera construit pour permettre l'accès à toutes les collections de données à partir d'une grande variété d'environnements. Il inclura ainsi une bibliothèque de plugins API spécifiques pour accéder à des sources de données communes. Il sera construit de manière à s'intégrer au framework open source et éventuellement à d'autres frameworks.

 

La mise à disposition d'une ressource de données personnelles polyvalente sera utile pour Permission.io et ses utilisateurs au-delà de son utilisation dans le ciblage des annonces. Du point de vue de la sécurité, cela aidera à valider les nouveaux utilisateurs comme étant uniques ; les fausses inscriptions ne pourront pas être liées à plusieurs sources de données. Cela en soi peut s'avérer être un avantage attrayant pour les utilisateurs, et donc agir comme une incitation à s'inscrire. Nous fournissons une base aux utilisateurs pour monétiser leurs données personnelles à partir de permissionpublicité basée sur la publicité. Une fois que les utilisateurs disposent d'une telle ressource de données, il n'y a aucune raison de ne pas inventer et d'ajouter de nouvelles façons pour les utilisateurs de monétiser leurs données, comme l'utilisation de leurs données pour participer à des projets de recherche et à des enquêtes auprès des consommateurs. À long terme, PermissionLe QE peut évoluer vers une plateforme de monétisation complète des données personnelles.

 

PermissionLe QE est rendu possible par les capacités d'intégration et de gestion des données de Data Algebra. Avant de discuter de l'application de l'algèbre de données dans le PermissionQE Project, il est important de définir l'origine et les implications de la technologie.

 

Permission.io et algèbre de données

 

L'origine de l'algèbre de données

Permission.io Inc (anciennement connu sous le nom d'Algebraix Data Corp) a inventé l'algèbre de données à la suite d'un projet de recherche pluriannuel et d'une quantité considérable de tests exhaustifs. Il s'agit d'un domaine entièrement nouveau et original des mathématiques qui s'applique directement aux structures et définitions de données, à la manipulation de données et au stockage de données. Une fois que l'algèbre de données s'est avérée efficace sur le plan informatique dans plusieurs environnements, une définition et une explication complètes ont été rendues généralement disponibles avec la publication de The Algebra of Data, A Foundation for the Data Economy* par le professeur Gary Sherman, PhD, et Robin Bloor. , doctorat. 

 

Au cours des huit années que l'entreprise a consacrées au développement de l'algèbre de données, elle a obtenu 9 brevets déposés, principalement liés à des techniques qui permettent une récupération de données hautes performances dans plusieurs contextes logiciels et qui s'étendent sur de très grands volumes de données.

9 brevets d'optimisation de base de données

Stockage et récupération de données 

Figure 2 : Tableau des brevets d'optimisation de base de données


L'algèbre de données traduit et transforme les données d'une forme à une autre, rendant différents systèmes interrogeables et communicables dans n'importe quel format.

 

Jusqu'à son développement, aucun moyen complet de représentation et de transformation des données (et des métadonnées) n'existait. La technologie d'algèbre de données est capable de définir et de manipuler toutes les structures de données possibles de n'importe quelle manière à n'importe quelle échelle connue. Tout au long de son développement, il a été appliqué dans de multiples contextes pour prouver son efficacité. De plus, il a été autorisé par de grandes entreprises et des agences gouvernementales.

 

Permission.io utilise Data Algebra IP en interne pour gérer ses catalogues de données et mettre en œuvre des algorithmes d'apprentissage automatique afin d'améliorer les services fournis à ses utilisateurs et annonceurs.

 

L'algèbre de données représente pleinement le spectre des données personnelles qui PermissionLes utilisateurs de .io peuvent choisir de stocker (ou de référencer) notamment des fichiers plats, des données de base de données de toutes sortes, des données tabulaires, des objets de données, des graphiques de relations de données complexes et des structures de métadonnées sémantiques (ontologies).

 

Une application naturelle pour PermissionQE

L'algèbre de données est particulièrement efficace pour traduire et transformer des données d'une forme à une autre. 16 En créant un identifiant interopérable et authentifié (et en y joignant toutes les données personnelles), il est clairement nécessaire de maintenir une carte dynamique de multiples sources distribuées de données d'identité et de métadonnées ainsi que d'autres types de données personnelles et de les rendre disponibles (avec les permissions) sous n'importe quelle forme demandée (formulaire de base de données relationnelle, formulaire de base de données de documents, formulaire de fichier plat, formulaire de triple magasin, IPFS ou autre.) L'algèbre de données aidera à atteindre cet objectif.

 

Le but premier de la PermissionLe projet QE consiste à créer un moteur de requête qui couvre efficacement des sources de données largement distribuées. L'environnement permettra aux utilisateurs individuels de définir plusieurs sources de données situées n'importe où et de les interroger comme un tout unifié, comme si les sources de données disparates constituaient un seul magasin de données ou une seule base de données. L'environnement permettra également d'interroger des agrégations de ces données personnelles et d'identité.

 

Il s'agit d'une application naturelle d'algèbre de données. L'algèbre de données est utilisée dans la spécification et la conception de l'environnement de requête. Il fournit un langage de définition de données universel pour refléter la structure de n'importe quelle source de données, qu'elle soit tabulaire, JSON, XML, magasin clé-valeur ou tout format ésotérique, tel qu'une blockchain. L'algèbre est utilisée pour créer des sous-requêtes appropriées pour chaque source de données et pour combiner les résultats en une seule réponse. Il est également appliqué pour optimiser les performances des requêtes similaires et des requêtes avec des éléments communs.

 

L'environnement de requête sera donc composé de trois composants :

  • Une interface de requête permettant aux utilisateurs d'interroger les données et de stocker les résultats. Nous considérons actuellement que PartiQL offre la meilleure option en tant que langage de requête pour cela, car il relie SQL et JSONiq.
  • Un moteur de requête algébrique qui récupère efficacement les données de plusieurs sources.
  • Connecteurs qui donnent accès à des sources de données techniquement différentes.

 

Permission.io mettra ses neuf brevets d'algèbre de données à la disposition de l'équipe du projet.

 

 Il est possible qu'avec le temps, cela devienne un projet open source, auquel cas il engendrera des cas d'utilisation spécialisés ciblant des problèmes spécifiques dans des secteurs spécifiques, tels que la vente au détail, les soins de santé, la banque, l'immobilier, le pétrole et le gaz, et bien d'autres. Suite. Nous soupçonnons que le premier cas d'utilisation décrit (données personnelles) va lui-même engendrer des applications particulières, en particulier des bots personnalisés (robots logiciels)

 

Accélération des requêtes

La capacité unique offerte par Data Algebra en matière de gestion des données et des métadonnées est complétée par son efficacité dans d'autres domaines essentiels de la gestion des données et des performances du réseau. Plus précisément, il accélérera considérablement les vitesses de traitement des requêtes en utilisant son 17 capacités éprouvées d'accélération des requêtes et il permettra la gestion des données de volumes de données bien au-delà du niveau du pétaoctet.

 

En fin de compte, PermissionLes logiciels .io peuvent avoir besoin de prendre en charge des centaines de millions d'enregistrements de données et leur utilisation individuelle fréquente. L'algèbre de données sera essentielle pour fournir des performances acceptables dans un tel environnement et garantir l'utilisation économique des ressources.

 

PermissionLes 9 brevets du .io délivrés par l'USPTO concernent l'utilisation de Data Algebra dans ce domaine de la gestion des données. La plupart de ces techniques surveillent l'activité des requêtes et identifient les opportunités de réutilisation intelligente des données. En tant que telles, elles permettent la mise en cache mathématique précise des résultats. Ils se sont avérés efficaces pour les requêtes servant les charges de travail de BI, d'analyse et ETL, et pour les charges de travail de base de données RDF, accélérant souvent les performances de manière spectaculaire, d'un ou deux ordres de grandeur.

 

Outre l'accélération des requêtes, Data Algebra IP peut être utilisé pour surveiller et gérer toute l'utilisation des données dans un environnement de données donné. Il peut optimiser les structures de stockage de données et l'emplacement des données de manière à réduire les temps d'accès et à minimiser l'utilisation des ressources (CPU, RAM, etc.).

 

Infrastructure de plate-forme

Technologie Blockchain

Lors de la conception initiale du Permission Platform, nous avons étudié une série de technologies de blockchain et avons conclu que le développement de notre propre technologie de blockchain robuste était essentiel à la réussite d'une entreprise. Après une analyse approfondie, nous avons finalement choisi de construire le Permission Blockchain, un protocole basé sur Ethereum, mais qui utilisait un mécanisme de consensus Proof of Authority (PoA).

 

Cette décision a été largement motivée par deux facteurs critiques : l'évolutivité et le coût. La blockchain devait pouvoir évoluer pour accueillir relativement rapidement d'immenses volumes d'utilisateurs, ainsi que fournir de la vitesse et un faible coût par transaction. À l'époque, ces facteurs cruciaux dépassaient les capacités d'Ethereum, qui se concentrait davantage sur le maintien de la décentralisation.

 

En effet, la Permission Blockchain a bien répondu aux besoins du projet. Nous avons développé de multiples opportunités pour les particuliers de monétiser leurs données dans divers contextes, notre base d'utilisateurs s'est rapidement élargie et notre écosystème d'annonceurs s'est élargi. Cependant, après deux ans de développement d'un certain nombre de produits conviviaux, nous avons appris de nombreuses leçons précieuses et avons été témoins de développements passionnants dans l'espace blockchain. Les plates-formes de couche 2 ont permis des transactions beaucoup plus rapides et moins chères, contribuant à atténuer les contraintes du trilemme de la blockchain. En effet, la technologie a enfin atteint des niveaux suffisants pour supporter Permissionla vision ultime de ASK sur un mode décentralisé, 18 blockchain peu coûteuse et évolutive. De plus, les innovations extraordinaires dans la finance décentralisée ("DeFi"), ainsi que les améliorations robustes des blockchains Proof of Stake (non disponibles au début du projet), nous ont amenés à décider d'évoluer au-delà du Permission chaîne.

 

Le moment pour une telle décision ne pouvait pas être meilleur. Au cours de l'année écoulée, "nous avons été au milieu d'une explosion cambrienne de plates-formes de contrats intelligents".14 La croissance de Solana, Cardano, Polkadot, etc., combinée à l'enthousiasme suscité par le lancement de solutions de mise à l'échelle Ethereum de couche 2 (L2) comme Arbitrum et Polygon, nous ont offert des choix et des opportunités passionnants pour l'expansion du réseau et la croissance de l'écosystème.

 

Après avoir soigneusement étudié ces solutions, nous avons choisi de migrer du Permission Blockchain au réseau Polygon pour plusieurs raisons.

 

Polygon est devenu le summum de la solution de mise à l'échelle L2 Ethereum, dépassant même Ethereum en termes d'utilisateurs actifs. Il est entièrement interopérable avec Ethereum et permet un traitement des transactions beaucoup plus rapide et moins cher que le réseau principal Ethereum, ce qui est crucial pour un projet comme Permission qui a l'intention d'atteindre l'adoption générale.

 

Bien que cela illustre à lui seul pourquoi une migration Polygon est une opportunité si excitante, il existe des attributs encore plus convaincants qui aideront Permission pour atteindre nos objectifs d'utilité, de liquidité et de décentralisation accrues.

 

En passant de notre blockchain propriétaire à la norme ERC-20, de nombreux autres avantages sont réalisés. Tout d'abord, ce mouvement rend instantanément ASK interopérable avec la grande majorité des portefeuilles, des échanges centralisés, des échanges décentralisés, des processeurs de paiement et d'autres plateformes. Cela permet Permission pour tirer parti des vastes effets de réseau Ethereum et Polygon et éliminer les intégrations coûteuses.

 

Un protocole basé sur Polygon permet également l'utilisation de ASK dans les applications DeFi, qui ont collectivement déjà plus de 100 milliards de dollars en valeur totale verrouillée15, et devraient croître par ordre de grandeur au cours des prochaines années. Malgré sa promesse, pour accéder à DeFi aujourd'hui, la plupart des gens doivent encore utiliser des rampes d'accès qui sont liées à leur compte bancaire traditionnel afin qu'ils puissent échanger leur fiat contre une crypto sur un échange. C'est ici que ASK est particulièrement bien adapté pour mettre en banque les personnes non bancarisées en offrant une rampe d'accès alternative où les personnes privées de leurs droits peuvent monétiser un actif qu'elles n'avaient jamais pu auparavant - leurs données personnelles. Ce positionnement unique de ASK permet aux individus de vraiment se «banquer» eux-mêmes, et avec Polygon, ils peuvent en bénéficier davantage en se retournant et en tirant parti de cette valeur dans le monde en accélération rapide de DeFi de manière à améliorer considérablement leur vie.

 

Enfin, une migration vers Polygon est une étape importante vers la décentralisation de ASK, qui est une caractéristique chère à tout projet de blockchain, et libère également Permission ressources de développement pour se concentrer davantage sur la création de produits tueurs qui sont utiles pour ASK. Enfin, cette migration et le fait que Polygon soit une solution indépendante de la blockchain jette les bases d'une expansion encore plus importante de ASK, rendant un avenir multi-chaînes plus imminent à notre portée.

 

Permission estime que la récente montée en puissance de Polygon représente la percée tant attendue vers l'ubiquité de la couche 2, et nous avons l'intention de nous positionner à leurs côtés à mesure que l'écosystème se développe. A ce titre, nous avons développé le ASK Pont servir d'interface aux utilisateurs pour transférer leurs ASK du Permission blockchain à la blockchain Polygon pour profiter de ces avantages.

 

PermissionSécurité .io

Il y a deux aspects de la sécurité à décrire ici. Le premier est la gestion des clés et le second est de s'assurer que les utilisateurs sont de vraies personnes et que personne ne peut acquérir plus d'une adhésion au réseau.

 

Gestion des clés

Étant donné que Permission.io doit pouvoir prendre en charge des millions, voire des milliards d'utilisateurs, un système de gestion de clés hautement évolutif est nécessaire. Les utilisateurs recevront une clé (une paire de clés publique et privée) lors de leur inscription. La clé privée qui leur est attribuée sera utilisée pour accéder à leur portefeuille et aux données stockées dans leur coffre-fort de données.

 

La solution proposée est illustrée dans Figure 3.


Figure 3: Permission Système de gestion des clés

Permission.io utilisera une technologie open source pour gérer toutes les clés et tous les mots de passe. Cela sera soutenu par un pool de serveurs de module de sécurité matériel (HSM), soutenu par un pool de reprise après sinistre. Les serveurs HSM seront situés dans différentes régions, offrant une haute disponibilité et une redondance sécurisées.

 

Comme indiqué dans le diagramme, il y aura un cluster de maîtres d'instance Vault redondants qui interagiront avec les utilisateurs pour fournir des clés pour les secrets. Une architecture de gestion de clés similaire sera utilisée pour tous les autres services impliqués dans l'accès, le développement ou l'exécution Permission.io. La fonction principale de cette architecture proposée est de gérer les clés dans un environnement de confiance zéro avec une connaissance nulle des secrets stockés.

 

Gestion d'identité

Du point de vue de la sécurité et des affaires, il est extrêmement important que chaque utilisateur soit une personne authentique et ne puisse pas être un robot logiciel et que personne ne soit en mesure d'établir plus d'une identité.

 

Permission.io utilisera certaines données, là où les utilisateurs les fournissent, pour aider à valider les informations d'un utilisateur. Permission ID et calculer leur "Permission Score." Nous pourrons attribuer une probabilité quant à savoir si un utilisateur donné représente un seul individu du monde réel et nous pourrons limiter la capacité d'un utilisateur et sa capacité à gagner jusqu'à ce qu'un ensemble crédible de données d'identité ait été téléchargé.

 

Nous assisterons le processus de validation d'identité en utilisant les services de tiers, tels que la plate-forme d'authentification d'Auth0 et une plate-forme de vérification de documents tierce. La validation par un tiers sera une solution « pro tem » qui précédera et fusionnera éventuellement avec une approche formelle de notre ID authentifié natif au fur et à mesure que cette technologie deviendra disponible.

 

Sécurité, gérabilité et stockage

Utilisateurs' permissionLes données seront stockées en toute sécurité dans une méthode privée et autonome, les utilisateurs contrôlant l'accès. Les utilisateurs accèdent à Permission.io via des identifiants de connexion compatibles OIDC et l'utilisation de l'authentification multifacteur (MFA) pour s'assurer qu'eux seuls peuvent accéder à leurs données. Leurs données, sous leur contrôle personnel, sont stockées dans un objet de stockage crypté utilisant le cryptage AES-256, en vol et au repos. Lorsque des données utilisateur sont mises à la disposition des annonceurs et des marchands à des fins de ciblage, elles sont dépouillées de toutes les données d'identification et exposées uniquement sous la forme d'un ensemble de données agrégées et anonymisées. Toutes les activités de données sont enregistrées et pourront éventuellement être auditées par l'utilisateur.

 

Aucun tiers n'aura jamais accès aux données contenues dans l'objet de stockage crypté à moins qu'il ne soit autorisé permission par son propriétaire. Le propriétaire peut conférer des éléments d'accès aux données spécifiques et accorder cet accès dans le cadre d'interactions personnelles ou professionnelles spécifiques. Le logiciel de la plate-forme est conçu pour impliquer une exposition minimale des données et pour qu'il ne soit pas rentable pour toute entreprise de tenter d'agréger ces données.

 

Au fur et à mesure que nous évoluons, l'IPFS (InterPlanetary File System) innovant et complet est prévu comme une couche de système de fichiers idéale pour le stockage des données. Cela correspond bien à notre approche algébrique des métadonnées (des approches alternatives seront prises en compte selon les besoins, par exemple, lorsque les données sont stockées sur d'autres registres). Les points suivants concernant IPFS méritent d'être notés :

 

Chaque fichier peut être trouvé par des noms lisibles par l'homme via le système de dénomination IPNS décentralisé.

Chaque fichier IPFS et tous les blocs qu'il contient reçoivent un hachage cryptographique (empreinte unique).

IPFS supprime les doublons (sur le réseau) et suit l'historique des versions.

Chaque nœud du réseau stocke uniquement les fichiers qui l'intéressent ainsi que les informations d'indexation qui peuvent être utilisées par le catalogue de métadonnées algébriques (pour déterminer ce qui est stocké et où).

Lors de la recherche de fichiers, il asks le réseau pour trouver des nœuds stockant le contenu derrière un hachage unique.

 

Permission Économie de jeton

Le Permission Le jeton est conçu pour fournir une utilité dans le Permission L'écosystème et ses applications. Les individus gagnent ASK pour leur temps et leurs données, et au fur et à mesure que les applications seront développées, les individus pourront non seulement gagner et dépenser ASK sur le Permission Plate-forme, ils pourront également se connecter et engager d'autres personnes à travers divers "ask-permission-première » applications.

 

Jeton d'approvisionnement

Il y a un hard cap de 100B ASK pour le protocole. Sur ces 100 milliards, 45 % sont alloués au développement de l'écosystème, ce qui comprend des allocations aux annonceurs, aux marchands et aux éditeurs pour l'engagement envers la marque et le contenu, et aux utilisateurs pour les inscriptions, les références et d'autres incitations à la croissance du réseau ; 15 % sont alloués à l'équipe pour s'assurer que la direction est alignée ; 30% sont alloués aux acheteurs et supporters qui ont l'intention de participer et de poursuivre le développement de la Permission réseau; et 10 % sont alloués aux incitations des développeurs à s'appuyer sur la plate-forme et aux conseillers pour aider à favoriser l'adoption. Les détails concernant les allocations et le nombre de jetons qui devraient être libérés dans l'offre en circulation sont fréquemment mis à jour et peuvent être trouvés sur notre ASK tableau de bord.

Figure 4 : Allocation planifiée d'approvisionnement en jetons

 

Permission Annonces : la puissance d'un marché bilatéral

Comme l'illustre la figure 5, Permission Ads établit et permet un véritable marché bilatéral pour ASK entre les annonceurs et les consommateurs. Cela crée un cercle vertueux qui propulsera la croissance du réseau. Plus les utilisateurs fournissent de données de première partie à la plate-forme, plus elle devient attrayante pour les annonceurs. Plus il y a d'annonceurs qui rejoignent et élargissent la portée de leurs campagnes, plus les utilisateurs ont le potentiel de gagner de leurs données. Et quand il y a plus ASK potentiel de gain, cela attirera naturellement plus d'utilisateurs sur la plateforme qui partageront leurs données, alimentant le cycle.

Figure 5: Permission Place de marché à deux faces

Plan d'incitation dynamique

Utilisateurs: Attirer une large base d'utilisateurs est essentiel pour le succès de Permission étant donné que le protocole comporte un marché bilatéral d'utilisateurs et d'annonceurs. Pour y parvenir, Permission exploite un modèle propriétaire pour inciter les utilisateurs à s'inscrire sur la plateforme et à partager leurs données.

 

Le plan d'incitation dynamique des utilisateurs exploite un pool de jetons destinés aux utilisateurs. Le montant de jetons accordés aux utilisateurs est ajusté dynamiquement en fonction de la capitalisation boursière de ASK (c'est-à-dire qu'une capitalisation boursière plus élevée entraîne moins de jetons et vice versa). Actuellement, au niveau de base, 100 jetons sont accordés aux nouveaux utilisateurs pour leur inscription. Celle-ci diminue à mesure que ASKLa capitalisation boursière de augmente pour ajuster la valeur en dollars des jetons accordés aux utilisateurs afin de garantir que le pool dispose de suffisamment de jetons pour inciter 500 millions d'utilisateurs à s'engager avec la plate-forme.

 

Comparables: Bien que le protocole soit plus ancien dans sa vie que ses comparables, notre équipe a tiré parti des taux de croissance réels des utilisateurs de plates-formes comparables (Facebook, Twitter, Snap et Pinterest) pour déterminer un nombre potentiel d'utilisateurs sur le protocole.

 


Figure 6 : Projections de croissance des utilisateurs basées sur les comps


Sur la base d'une analyse de comparables, Permission pourrait atteindre 5 à 25 millions d'utilisateurs d'ici la fin de l'exercice 22. Cela est soumis à de nombreux autres facteurs, notamment l'attraction des utilisateurs, la viralité et l'utilisation de la plate-forme elle-même.

Bien que les projections des utilisateurs soient utiles, la plupart sont finalement impossibles à prédire avec précision compte tenu du nombre d'entrées, des délais prolongés et des modifications apportées aux modèles et à la plate-forme. Au lieu de cela, l'équipe s'est concentrée sur l'optimisation de la dynamique interne de notre modèle de jeton pour aider les utilisateurs à s'inscrire et à s'engager avec la plate-forme que nous pensons être plus tangible.

 

Ambassadrices: Pour piloter davantage le plan d'incitation des utilisateurs, Permission proposera également un programme de récompenses bonus sur invitation uniquement pour ASK des ambassadeurs qui réfèrent un grand nombre d'utilisateurs. Les récompenses de parrainage pour les ambassadeurs sont également dynamiques et dépendent de la capitalisation boursière, mais la participation Permission Les ambassadeurs peuvent s'attendre à des récompenses de parrainage nettement plus élevées et à d'autres avantages.

 

Annonceurs: Le Permission Ads DSP jouera un rôle central dans la génération de la demande pour ASK par les annonceurs, et par extension le succès de la plateforme.

 

En utilisant Permission Publicités pour récompenser les consommateurs, les annonceurs peuvent créer rapidement et facilement des audiences opt-in et inciter à la fidélité à la marque. Surtout, utiliser Permission Les annonceurs publicitaires doivent financer leurs campagnes avec ASK à utiliser comme récompense. Par conséquent, comme Permission Les annonces prouvent leur valeur aux marques et attirent plus d'annonceurs, la demande de ASK grandira naturellement.

 

Surtout, utiliser Permission Les annonceurs publicitaires doivent financer leurs campagnes avec ASK à utiliser comme récompense.

 

Par conséquent, comme Permission Les annonces prouvent leur valeur aux marques et attirent plus d'annonceurs, la demande de ASK grandira naturellement.

 

ASK Rachats et autres services publics

En outre, Permission peut de temps à autre, à sa seule discrétion, effectuer ASK rachats en utilisant les revenus générés par les diverses sources de revenus qui sont en cours de développement à travers le Permission Plate-forme (par exemple, achats de médias, revenus publicitaires via Permission publicités, etc.), générant une pression d'achat constante pour ASK.

 

Nous envisageons également le couplage ASK dans nos produits libre-service et marketplace. Nous avons l'intention d'expérimenter en permettant aux détenteurs de miser ASK pour une plus grande part des revenus. Par exemple, si un annonceur choisit de financer ses achats médias en ASK, nous pouvons allouer un pourcentage de cet achat aux récompenses de jalonnement, de sorte que ASK les détenteurs pourront bénéficier directement des revenus du protocole et des frais générés par le DSP et d'autres produits construits sur le Permission Plate-forme.

 

Bien que ce soit strictement informatif et non une sollicitation d'achat ASK, notre objectif est de mieux visualiser et comprendre la demande de ASK à mesure que le nombre d'utilisateurs et d'annonceurs sur la plateforme augmente.

 

Feuille de route de la plateforme

Le Permission Plate-forme aujourd'hui :

  • Construit et lancé Permission Chaîne de blocs du réseau principal
  • Infrastructure de plate-forme construite pour récompenser les gens pour le partage de leurs données - plus de 700,000 XNUMX détenteurs de portefeuille uniques
  • Mise en œuvre du KYC et du cadre avancé d'atténuation de la fraude
  • Google Ad Exchange intégré et partenaires d'annonces programmatiques initiaux intégrés
  • Partenariat Google Tech Cloud sécurisé
  • Lancement de l'extension de navigateur Google Chrome V.1

Feuille de route du produit*

Q1 2022

  • Lancement Permission Plate-forme publicitaire côté demande (DSP) gérée par les annonces
  • Annonceurs intégrés à Managed DSP
  • Améliorations KYC
  • Développer les équipes de direction, de vente et d'ingénierie

Q2 2022

  • Migrer vers Polygon (mécanisme de consensus PoS)
  • Lancer le jalonnement (ASK Fermes de rendement DeFi)
  • Augmenter les cas d'utilisation des annonceurs DSP
  • Mettre en œuvre les optimisations DSP
  • Adaptez la croissance des annonceurs DSP
  • Cultiver des partenaires stratégiques supplémentaires

Q3 2022

  • Lancement de la version bêta de la plateforme de données client (CDP)
  • Application Web améliorée
  • Intégration NFT

Q4 2022

  • Application mobile Android
  • Application mobile iOS
  • API ouverte pour les éditeurs à offrir ASK récompenses
  • Accroître la décentralisation grâce à l'expansion du réseau et au protocole de gouvernance

T1 + T2 2023

  • Web3 Publicité métaverse
  • Consommateur Passif Gain
  • Lancement de la bêta DSP en libre-service

*Veuillez noter que les délais et les détails de la feuille de route mentionnés sont susceptibles d'être modifiés et ne sont en aucun cas contraignants.

 

PermissionÉquipe de direction .io

 

 

Charles Silver, fondateur/PDG

Charles Silver construit des entreprises et crée des événements de liquidité pour les actionnaires depuis 30 ans. Il a été l'un des premiers visionnaires de l'ère des dot com en tant que fondateur et PDG de RealAge.com, qui a été l'une des premières entreprises à utiliser le Big Data pour connecter les individus aux annonceurs sur un permission base. La société a levé des capitaux lors du boom des dot com, a survécu au crash en créant une entreprise rentable et a été vendue avec beaucoup de succès à Hearst pour plus de 9 chiffres.

 

En tant que premier investisseur dans Permission.io Inc., Charles a reconnu l'importance de l'algèbre de données pour l'ensemble du domaine des logiciels et a réalisé des cas d'utilisation importants pour les mathématiques appliquées. Avec la croissance des industries de la blockchain et du big data, une application naturelle pour l'algèbre de données a émergé. ASK et des tours PermissionLes QE sont nés, permettant aux particuliers du monde entier de posséder et de monétiser leurs données.

 

En plus de fonder Permission.io Inc., M. Silver est co-fondateur de LoveStoriesTV, la principale plate-forme de vidéos de mariage, et est également co-fondateur et siège au conseil d'administration de Reality Shares (dba Blockforce Capital), un conseiller en investissement enregistré auprès de la SEC avec cinq sociétés publiques. négocié des ETF et deux fonds spéculatifs de crypto-monnaie.

 

Avant sa carrière d'entrepreneur, M. Silver a travaillé pendant deux ans comme membre du personnel d'un membre du Congrès des États-Unis.

 

Lauren Griewski, directrice des revenus

Lauren apporte plus de 15 ans d'expérience dans les médias, la publicité, la technologie et la direction avec 28 des principales plateformes mondiales, notamment Facebook (Meta), Roblox, VEVO et Viacom. Dans son rôle chez Facebook, Lauren a été leader dans la technologie publicitaire, la monétisation et les partenariats stratégiques. Elle a dirigé le développement de l'activité publicitaire B2B de Facebook tout en mettant en œuvre des stratégies de marché mondiales, notamment la création du centre d'excellence B2B. Lauren a également été coprésidente des femmes chez Facebook.

 

Plus récemment, Lauren a été fondatrice et PDG de Soul Expressed, LLC., une plateforme technologique où elle a dirigé des chefs d'entreprise et des organisations pour accélérer la croissance et la transformation mondiales.

 

Jennifer Silver, avocate générale

Jennifer Silver a plus de 20 ans d'expérience dans la direction et apporte à Permission une vaste expérience en droit, divertissement et médias. En tant qu'avocate générale, Jennifer gère toutes les affaires juridiques, y compris l'évaluation des risques, la conformité, la propriété intellectuelle, la gestion des contrats et la gouvernance d'entreprise. En tant que chef de l'exploitation, elle est responsable de la supervision des opérations commerciales, de la gestion de projet et des relations humaines, ainsi que de s'assurer que PermissionLes valeurs de .io sont transmises à tous les niveaux de l'organisation, en alignant la stratégie, les processus et les procédures inter-organisationnels. Antérieur à Permission, Jennifer a commencé sa carrière chez Del, Shaw, Moonves, Tanaka, Finkelstein & Lezcano, l'une des boutiques de droit du divertissement les plus respectées au monde. Elle a ensuite créé un cabinet de conseil en redressement florissant axé sur la réorganisation du leadership et la restructuration des entreprises. Plus récemment, Jennifer a été conseillère stratégique et consultante en affaires pour de nombreuses startups et a occupé divers postes de direction au sein de plusieurs conseils d'administration à but non lucratif.

 

Jeff Cao, vice-président de l'ingénierie

Jeff est un vice-président chevronné de l'ingénierie avec un historique de succès dans la direction et la croissance d'équipes d'ingénierie de produits. Jeff a rejoint Permission avec près d'une décennie d'expérience chez Microsoft, où il a travaillé sur des projets tels que Windows 7, WCF et Azure. Jeff a ensuite occupé des postes de direction d'ingénierie senior dans la société FinTech Globys et dans la société EdTech Promethean, où il a supervisé l'ensemble de la construction et de la gestion d'une nouvelle organisation d'ingénierie de micrologiciels.

 

Allen Luce, ingénieur logiciel principal

Allen Luce apporte une vaste expérience en technologie publicitaire et en ingénierie de la sécurité à Permissionl'équipe technique de. Avant de rejoindre Permission, Allen a travaillé pendant plusieurs années en tant qu'ingénieur logiciel senior dans la société EdTech, Promethean, et avant cela, dans la société AdTech RhythmOne. Expert dans plusieurs systèmes linguistiques, Allen a également travaillé en FinTech chez JP Morgan Chase, en cryptographie/HPC chez IBM et en systèmes de fichiers chez Isilon.

 

Andy Stocker, ingénieur logiciel principal

Les plus de 25 ans d'expérience d'Andy en tant qu'ingénieur logiciel full-stack incluent une décennie chez Microsoft, où il a développé l'infrastructure pour MSN, parmi plusieurs autres projets de grande envergure. L'expertise d'Andy en matière de développement de logiciels résulte également de ses rôles d'ingénieur senior chez RhythmOne et de la société de commerce électronique Coupang, ainsi que de son travail avec SGI et des startups Web.

 

Résumé

L'ère de la centralisation et de l'exploitation des données a atteint son apogée. Au fur et à mesure que la blockchain et d'autres technologies distribuées mûriront et deviendront un fondement du Web 3.0, l'économie Internet sera dirigée par le peer-to-peer, permissiondes transactions et des communications basées sur le capital qui éliminent le besoin et les fonctions des autorités centrales et des gardiens monopolistiques.

 

Permission.io est parfaitement positionné pour mener le web vers cette nouvelle économie équitable. Nos technologies de base, nos valeurs et notre leadership apportent les changements nécessaires en créant un Web3 modèle publicitaire qui permet aux individus de posséder et de tirer profit de leurs données et qui résout les problèmes des entreprises et des annonceurs. Nous avons consacré un certain nombre d'années à développer des technologies qui fourniraient la bonne infrastructure pour soutenir le Permission Économie. Nous sommes impatients de bâtir sur nos fondations et de développer notre communauté de technologues, mathématiciens, entreprises et particuliers qui croient en notre mission d'apporter des formats évolués de confiance et de transparence sur le Web.

 

Nous vous invitons à nous rejoindre dans ce voyage passionnant.

 

Avis de non-responsabilité

Permission Token Foundation est une fondation d'intérêt privé constituée en vertu des lois du Panama. Permission Token Foundation a conclu un contrat avec Permission.io Inc., une société du Delaware, pour développer le Permission Plate-forme. Permission a incorporé une association basée en Suisse afin de décentraliser davantage l'ensemble Permission écosystème. Rien dans ce livre blanc ne constitue un conseil juridique, financier, commercial ou fiscal et vous devez consulter votre ou vos propres conseillers juridiques, financiers, fiscaux ou autres professionnels avant de vous engager dans toute activité en rapport avec les présentes.

 

Cette Permission Le livre blanc est à titre informatif uniquement. Permission ne garantit pas l'exactitude ou les conclusions tirées dans ce livre blanc, et ce livre blanc est fourni « tel quel ». Les informations partagées dans ce livre blanc ne sont pas exhaustives ou exhaustives et n'ont en aucun cas l'intention de créer ou de mettre en œuvre implicitement des éléments d'une relation contractuelle ; et Permission et ses sociétés affiliées déclinent toute responsabilité pour les dommages de toute nature résultant de l'utilisation, de la référence ou de la confiance accordée à ce livre blanc ou à tout contenu qu'il contient, même s'ils sont informés de la possibilité de tels dommages. En aucun cas ne sera Permission ou ses sociétés affiliées seront responsables envers toute personne ou entité de tout dommage, perte, responsabilité, coût ou dépense de quelque nature que ce soit, qu'il soit direct ou indirect, consécutif, compensatoire, accessoire, réel, exemplaire, punitif ou spécial pour l'utilisation, la référence à , ou la confiance accordée à ce livre blanc ou à tout contenu qu'il contient, y compris, sans s'y limiter, toute perte d'activité, de revenus, de bénéfices, de données, d'utilisation, de clientèle ou d'autres pertes intangibles.

 

Ce livre blanc ou tout autre contenu associé ne constitue en aucun cas un conseil d'achat ou de vente ASK ou tout autre titre ou autre instrument financier et est uniquement à des fins d'information, d'illustration et de discussion.

 

Ces informations peuvent ne pas être complètes ou définitives, peuvent être estimées, basées sur des prévisions et des hypothèses, sujettes à changement et n'identifient pas tous les risques importants. L'offrande de ASK n'a été enregistré ou approuvé en vertu d'aucune législation, réglementation ou ordonnance sur les valeurs mobilières, les matières premières, les contrats à terme, les instruments financiers, les marchés des capitaux. Ce livre blanc ne constitue pas une offre, une sollicitation ou un marketing auprès du public de détail dans toute juridiction où une telle offre est illégale. Les opinions, hypothèses, évaluations, déclarations ou autres concernant des événements futurs sont des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont exprimées de bonne foi et fondées sur une base raisonnable lorsqu'elles sont faites, mais rien ne garantit que ces attentes seront atteintes ou accomplies. Ces déclarations prospectives sont soumises à des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses qui peuvent affecter les résultats réels de Permission Plate-forme telle que la croissance de l'audience, l'expérience utilisateur, la rapidité des paiements au spectateur des publicités ou les réalisations exprimées ou sous-entendues par ces déclarations prospectives. Dans certains cas, vous pouvez identifier les énoncés prospectifs à l'aide de termes tels que « peut », « devrait », « pourrait », « serait », « s'attend à », « planifie », « anticipe », « croit », « estime ». La Permission Plateforme et ASK comportent des risques et des incertitudes inhérents, à la fois généraux et spécifiques, dont beaucoup ne peuvent être prédits ou quantifiés et échappent au contrôle de Permission.io Inc. ou Permission Fondation des jetons.

 

Permission.io Inc. et Permission Token Foundation ne fait aucune représentation ou garantie quant à l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans ce livre blanc. Permission.io Inc. et Permission Token Foundation n'a aucune obligation de mettre à jour ou de tenir à jour tout matériel ou projection contenu dans ce livre blanc. Permission.io et Permission Token Foundation peut être soumise à des lois et réglementations complexes et évolutives, tant étrangères que nationales ; la Permission La plate-forme peut ne pas développer, commercialiser et lancer avec succès le Permission Plate-forme et, même s'il est lancé le PermissionLa plate-forme ® peut ne pas être largement adoptée et peut avoir des utilisateurs limités et pourrait être soumise à une concurrence importante. Aucune information contenue dans le livre blanc n'est ou ne peut être considérée comme une promesse, une représentation ou un engagement quant à la performance future du Permission Plateforme ou ASK.

Web3 La publicité s'appuiera sur Permission.